La réalité virtuelle peut-elle éviter les rejets dans les greffes pulmonaires ?

L’application proposée par C2Care a pour but d’habituer le patient à l’environnement du salle de réveil pour diminuer son stress post opératoire. L’expérience sera effectuée avec un casque Oculus et les résultats seront publiés au court de l’année 2020.

Source de l’image : C2care

La start-up C2Care et l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) veulent lutter contre les risques de rejet dans les greffes pulmonaires. La jeune pousse toulonnaise spécialisée dans l’édition de logiciels thérapeutiques parie sur l’utilisation préventive de la réalité virtuelle par les patients. Les essais cliniques sur 20 patients –  tirés au sort sur la liste de transplantation pulmonaire –  vont débuter début janvier 2020.

Source: La réalité virtuelle peut-elle éviter les rejets dans les greffes pulmonaires ?

1 thought on “La réalité virtuelle peut-elle éviter les rejets dans les greffes pulmonaires ?”

Leave a Reply